Connexion
Qualiferm ouvert non-stop. Découvrez les nouvelles mesures contre le COVID-19: Découvrez les détails

Comment bien choisir sa porte de garage?

Le choix d’une porte de garage doit répondre à trois critères : une bonne isolation thermique, une facilité de manœuvre et la sécurité de votre local. Porte coulissante, battante, à enroulement, motorisée ou non, celle-ci se choisit en fonction des différentes configurations de votre garage.

La prise des mesures


La largeur de passage nécessaire pour faire entrer votre véhicule en toute sécurité, les espaces disponibles et le type d’ouverture de porte souhaité sont les éléments essentiels à prendre en compte pour bien choisir sa porte de garage. Pour éviter les mauvaises surprises, la première chose à faire est donc de prendre les mesures de votre garage.
Évaluer toutes les dimensions de votre garage est indispensable, surtout si vous voulez être sûr de votre choix final. Voici donc quelques conseils à prendre en compte pour relever correctement les cotes de votre local :

  • Définissez la hauteur de linteau disponible (il s’agit de la hauteur de plafond)

  • Mesurez les écoinçons, c’est-à-dire les surfaces comprises de chaque côté des murs de l’entrée de votre garage

  • Calculez la surface au plafond disponible. Ce point est incontournable surtout si vous souhaitez une porte de garage avec une ouverture verticale, ou une porte latérale avec une ouverture sur le côté.


Les différents types de porte


Coulissante, battante ou à bascule, les portes de garage mises en vente sur le marché sont variées et peuvent répondre à différents besoins et/ ou envies.

  • La porte basculante : réalisé en une seule pièce. ce type de porte possède un panneau coulissant qui, une fois ouvert ,se loge parallèlement au plafond.

  • La porte à enroulement : celle-ci fonctionne comme un volet roulant. Les lames du tablier sont guidées par des rails et s’enroulent dans un coffre qui est fixé au plafond ou derrière un linteau. L’avantage de ce type de porte est qu’elle optimise l’espace.
    Attention, le coffre dans lequel se logent les lames impose une retombée de 20 à 40 cm (selon la hauteur de la porte). N’hésitez pas à demander plus de conseils en magasin.

  • La porte sectorielle : celle-ci est articulée par des panneaux qui coulissent de part et d’autre sur les deux rails latéraux posés à l’entrée du garage, et se loge perpendiculairement au plafond.
    Attention, ce type de porte n’est compatible qu’avec des
  • ouvertures larges.
  • La porte coulissante : cette porte est composée de plusieurs panneaux articulés à la verticale. La fermeture de la porte se fait grâce à deux rails situés en haut et au sol, et qui aident à faire glisser les portes et à les refermer entre elles.
    Attention, prévoyez une retombée de linteau entre 15 et 20 cm pour fixer le rail supérieur.

  • La porte battante : les deux battants de cette porte s’ouvrent vers l’extérieur et pointent sur des charnières elles-mêmes scellées dans la porte. Pour des raisons de sécurité, les portes battantes sont à éviter si votre garage donne directement sur la voie publique. Attention, pour ce type de porte, prévoyez toujours un espace libre devant les portes, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.


Quel type de porte pour quelle isolation thermique ?


Dans l’absolu, il difficile de privilégier une porte de garage plutôt qu’une autre. Selon la configuration de votre garage (s’il est ou non isolé de votre logement), de l’esthétique, de vos goûts et de vos attentes, vous trouverez différents types de choix possibles.
Acheter une porte bien isolée revient à éviter toute perte de chaleur et donc à faire des économies d’énergie. Cela s’avère utile si la porte de votre garage est attenante à votre domicile.
Les portes de garage existent dans divers matériaux comme :

  • L’acier : composé de faibles épaisseurs, la performance thermique de ce type de porte est faible ;

  • L’aluminium : comme l’acier, l’aluminium est une matière légère et solide qui isole mal les portes ;

  • Le PVC : il s’agit d’un plastique léger, qui offre également une faible isolation thermique ;

  • Le bois : celui-ci correspond à un matériau lourd. Il est donc un très bon isolant thermique. Attention, il s’agit d’une matière très esthétique qui demande beaucoup de soin, ainsi qu’un entretien particulier.



Quel type de porte pour quelle motorisation ?


En fonction de votre type de porte de garage, des manœuvres à réaliser ou de son poids, celle-ci peut être ou non motorisée. L’avantage d’une porte motorisée est qu’elle s’ouvre automatiquement grâce à un bouton ou une télécommande, et ne demande aucun effort. L’utilisation de ces portes se fait sans à-coups et donc, celles-ci durent plus longtemps que les portes manuelles.

  • La porte à motorisation déportée : celle-ci s’applique surtout aux portes de garage basculantes et sectionnelles à plafond.

  • La porte à motorisation intégrée : le moteur de ce type de porte se situe dans l’axe des portes à enroulement.Dans certains cas, il est fixé sur l’ouverture des portes basculantes ou sectionnelles.

  • La porte motorisée à bras articulés : les mécanismes de la porte sont situés sur les coins extérieurs et ressemblent à ceux utilisés sur les portails des maisons.

X
Fabricants Français Produits garantis Tarifs en ligne 24h/24 et 7j/7 Stock important, délais express Site entièrement sécurisé
Qualiferm sur Facebook Qualiferm sur Twitter
Je suis déja inscrit | J'ai perdu mes codes d'accès | Inscription | Accès pro | Mentions légales | Conditions générales de vente | Retours et livraisons | Présentation de la société | Plan du site

Modes de paiement acceptés: carte bleue, paypal, chèque, virement, espèce au comptoir